SAVIEZ-VOUS QUE...

"Teofilovic, Yvette"
Publié dans la revue: 
No. 117 - Eucharistie et pouvoir

 

 … La Simone de Beauvoir brésilienne, Heloneida Studart  (1932-2007) a été la pionnière du féminisme brésilien.  Écrivaine, journaliste,  militante , syndicaliste, romancière et députée, elle est restée jeune jusqu’à son décès. Elle disait d’elle-même « je suis une vielle jeune parce que je travaille toute la journée, j’écris des livres, des pièces de  théâtre, je fais des conférences, je participe à des séminaires ».  Elle a aussi été élue députée en 2006, quelques mois avant de mourir. Elle a commencé  à écrire en 1950 à 18 ans et à 19 ans, elle a quitté sa famille aristocrate pour fuir le rôle qui lui été destiné de « futur maîtresse de maison et d’épouse soumise ». Pourtant elle s’est mariée et a eu 7 fils. Heloneida Studart n’a été découverte hors du Brésil qu’à partir 2005 lorsque ses écrits ont commencé à être traduits.

 … À l’occasion du vingtième anniversaire de la parution de la lettre de Jean-Paul II Mulieris dignitatem. Lettre apostolique sur la dignité et la vocation de la femme à l’occasion de l’Année mariale (le 15 août 1988), le Saint-Siège a organisé un congrès, qui s’est tenu à Rome, du 7 au 9 février 2008, et qui avait  pour thème « Tout homme, toute femme fait partie de l’humanum ». Le cardinal Stalislaw Rylko, président du Conseil pontifical des laïcs, interrogé en entrevue lors de l’ouverture de ce congrès a déclaré, qu’il faut promouvoir « un nouveau féminisme » qui reconnaisse « le génie féminin » et qui travaille pour le dépassement de toute forme de discrimination. Dans Mulieris dignitatem, le « génie féminin », c’est le don de soi, l’amour désintéressé, l’accompagnement patient des personnes souffrantes, la fidélité indéfectible, le labeur continu et infatigable dans le service de l’autre, la parole prononcée pour le bien des autres enracinée dans une juste intuition personnelle de la vérité morale, et autres... Il s’agit des qualités et des rôles traditionnels de la femme au service de l’homme, quoi!

 … Lors de ce même congrès du Saint-Siège sur l’homme et la femme, des théologiennes catholiques ont défendu les positions du Saint-Siège sur la complémentarité de l’homme et de la femme telle que voulue par Dieu et selon les termes classiques.  La théologienne espagnole Blanca Castilla de Cortázar a donné son interprétation de la différence entre l’amour masculin et l’amour féminin selon Jean-Paul II. Elle explique comment, pour le Pontife, l’amour masculin et l’amour féminin se complètent l’un l’autre. Le premier sort de lui-même pour aller vers l’autre, le deuxième reste en lui-même pour accueillir l’autre.

 … Le 8 mars 2008, une féministe saoudienne Wajeda  Al-Humaider a  manisfesté  sur YouTube en se faisant  filmer sur la route pendant qu’elle était au volant d’une auto.  En Arabie Saoudite, il est interdit  aux femmes de conduire une auto. Dans ce video, Wajeha proteste contre cette interdiction. Elle  lance un défi au gouvernement en affirmant que le droit de conduire n’est pas une question politique, ni une question religieuse mais  bien une question sociale. Nous savons que nombreuses sont les femmes qui savent conduire et qu’un bon  nombre de  familles sont prêtes à les laisser conduire. Les imams saoudiens pensent qu’en étant libres de conduire, les femmes seraient en contact avec des hommes qui ne sont pas de leur famille  comme « les policiers et les garagistes ». La dernière fois que des femmes avaient protesté contre cette interdiction, c’était en 1999.  Depuis ce temps celles qui ont osé conduire une auto ont été arrêtées et les  « fatwas » ont été renforcées. Le 27 mars dernier, grâce au courage de cette féministe, le gouvernement a légiféré, donnant le droit aux femmes de 30 ans et moins d’obtenir un permis de conduire.

 … Le CDEACF (centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine) a lancé en ligne, le 8 mars dernier LA VIE EN  ROSE , un magazine d’actualité féminine des années 80. Désormais,  tous les numéros de  LA VIE EN ROSE peuvent être consultés à ce centre. 

 … À Jaipur, en Inde, a eu lieu, du 6 au 10 mars, la première conférence internationale de  « Global Peace Initiative of Women » (mouvement mondial des femmes pour la paix). Cette conférence a rassemblé 450 femmes venant de par le  monde. Joan Chittister dans une intervention très écoutée a dénoncé « l’absence de l’autre moitié de la communauté humaine (les femmes) quand  il s’agit de résoudre les plus importantes questions que se pose l’humanité ».

 … De nos jours la forme la plus répandue d’esclavage serait la traite des femmes et des enfants. Pour contrer cette situation, seize congrégations religieuses des États-Unis et du Canada  ont formé l’organisme international Unanima pour développer des moyens propres à  lutter contre cette forme d’esclavage. Cet organisme intervient régulièrement dans ce sens auprès de l’Organisation des Nations Unies.

 … Du 15 au 22 juin 2008, le 49ème Congrès Eucharistique International aura lieu à Québec. Il sera célébré au cours du 400ème anniversaire de la fondation de la ville de Québec et aura  pour thème : « Eucharistie don de Dieu pour la vie du monde ». Les organisateurs de l’événement le présente comme un temps de réflexion sur « le sens de l’Eucharistie dans la vie des croyants et dans la vie du monde ».  Ce numéro de L’autre Parole offre une autre parole sur l’eucharistie!