GISELE TURCOT: SECRETAIRE GENERALE DE L'ASSEMBLEE DES EVEQUES DU QUEBEC

GISELE TURCOT: SECRETAIRE GENERALE DE L'ASSEMBLEE DES EVEQUES DU QUEBEC

 

Nous apprenions en mars dernier la nomination de Gisèle Turcot au poste de secrétaire générale de l'assemblée des évêques du Québec. Cette nomination nous réjouit beaucoup et nous assurons la nouvelle élue de notre chaleureuse sororité.

 

Gisèle Turcot est une religieuse de la Congrégation Notre Dace du Bon-Conseil de Montréal. Son expérience de travail en milieu défavorisé et ses solidarités avec les femmes font de la nouvelle secrétaire générale une auditrice privilégiée de milieux qui n'ont pas toujours eu l'occasion de se faire entendre auprès de l'Episcopat. Par leur choix, les évêques reconnaissent la compétence d'une femme qui travaille pour eux depuis 1976 et marquent une certaine ouverture à l'égard du "2 sexe". En effet ils ont eu l'audace de choisir une personne qui sait se tenir debout et faire preuve de franchise et de tenacité. Ce choix les honore.

 

Il faut souligner cependant que nous gardons quelques inquiétudes et quelques réserves. Inquiétudes, parce que la nomination isolée d'une femme à un poste important n'est pas Que garantie pour toutes les femmes de l'amélioration de leur situation dans l'Eglise. Cette position peut même imposer à la nouvelle élue une certaine réserve à ses propos. Plus on monte dans un appareil hiérarchique, plus il doit être difficile d'affirmer sa radicalité. Pourtant la base nourrit son espoir de l'audacieuse radicalité de l'évangile. Cette nomination est un heureux évènement à condition qu'elle ne marginalise pas la désignée des autres femmes.

 

Réserves parce que l'accession d'une femme à un poste important dans l'Eglise ne saurait faire taire les revendications mises de l'avant depuis plusieurs années et qui vont dans le sens d'un véritable partage des responsabilités et ... des pouvoirs dans l'institution ecclésiale. Tant que les femmes n'auront pas librement accès à tous les postes, qu'elles ne seront pas massivement présentes à tous les paliers de décision, elles ne pourront se déclarer satisfaites.

 

Encore une fois félicitations à Gisèle Turcot.

 

Il est fortement souhaitable que de telles nominations se poursuivent dans un proche avenir. Il y a tant de temps à  rattraper ...

 

Montréal Marie-Andrée Roy