L'autre Parole

AVORTEMENT -- POSITION DE L'AUTRE PAROLE

18 août 2013

Des groupes religieux, sociaux ou politiques conservateurs participent activement à une offensive anti-choix sur le plan mondial. Le Vatican et des groupes catholiques prennent part à cette offensive. Leur action a un impact au Canada et à la Chambre des communes. Dans ce contexte, nous, membres de la collective L’autre Parole, pensons qu’il est important de prendre la parole comme féministes et comme chrétiennes. Nous affirmons que c’est une déformation du christianisme de penser qu’il commande une position anti-choix.

HISTORIQUE ET CONTEXTE EN VUE D’UNE PRISE DE POSITION SUR L’AVORTEMENT

1. Introduction

1.1 En 1982, en réponse à une déclaration des évêques québécois condamnant l’interruption volontaire de grossesse (IVG), quelques membres de L’autre Parole avaient convié d’autres groupes féministes à prendre publiquement position en faveur du libre-choix et affirmer que « la vie des femmes n'est pas un principe ». En 1987, nous nous sommes à nouveau penchées sur ce sujet et nous sommes arrivées à une position en tant que collective. Nous avions alors souligné que notre réflexion n’était pas définitive, qu’elle était située dans un lieu, le Québec, et dans un temps, les années 1980.

ABORTION

A POSITION STATEMENT BY L'AUTRE PAROLE -- August 18, 2013

At present, conservative religious, social and political groups are actively pursuing an anti-choice offensive. The Vatican and Catholic groups are taking part in this offensive. Their actions are having an impact in Canada and in the House of Commons. Given this context, as members of the L’autre Parole collective, as feminists and as Christians, we believe it is important to make our voices heard. The notion that Christianity is inherently anti-choice is a gross misrepresentation.

Therefore, we are taking a stand “For life and for choice.”

1. We are “For Life”

BRIEFING NOTES TO THE POSITION STATEMENT ON ABORTION BY L’AUTRE PAROLE1, 2

1. Introduction

1.1 In 1982, in response to a declaration made by Quebec Bishops, condemning the voluntary interruption of pregnancy, members from L’autre Parole called upon some other feminist groups to take a public stand in favour of free reproductive choice and to declare that “Women’s lives are not an abstract principle.” In 1987, we studied the subject once again and came to a position as a collective. At that point, we stressed that our thoughts on the matter were not definitive, being situated in a specific context (in Quebec) and formulated at a specific time (during the 1980s).

ATELIER SUR LA LAÏCITÉ, Forum des États généraux sur l’action et l’analyse féministes

LE 15 NOVEMBRE PROCHAIN À 14 H Salle A-2845

Denise Couture et Johanne Philipps y livreront une réflexion sous forme de dialogue, sur le concept de laïcité, qui va beaucoup plus en profondeur que le débat actuel sur la "Charte des valeurs".  On peut parler d'une pensée "radicale".

ANIMATION: Monique Hamelin et Carmina Tremblay.

COMMUNIQUÉ: POSITION DE L'AUTRE PAROLE SUR L'AVORTEMENT

POUR LA VIE ET POUR LE CHOIX

COMMUNIQUÉ – 9 décembre 2013

POUR LA VIE ET POUR LE CHOIX!

L’autre Parole, une collective de femmes féministes et chrétiennes, rend publique sa position sur l’avortement : « Pour la vie et pour le choix ».

Avortement

L'autre Parole, 2013  (an english version follows)

Des groupes religieux, sociaux ou politiques conservateurs participent activement à une offensive anti-choix sur le plan mondial. Le Vatican et des groupes catholiques prennent part à cette offensive. Leur action a un impact au Canada et à la Chambre des communes. Dans ce contexte, nous, membres de la collective L’autre Parole, pensons qu’il est important de prendre la parole comme féministes et comme chrétiennes. Nous affirmons que c’est une déformation du christianisme de penser qu’il commande une position anti-choix.

Syndiquer le contenu