Phoebé

CÉLÉBRATION : RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS

Dès le vendredi soir, les femmes avaient été invitées à coller, écrire, dessiner (le matériel étant déjà sur place) des images, des mots, des dessins, sur deux grands cartons blancs, l’un portant l’inscription « Je résiste à… », l’autre « Je me solidarise avec… ». Elles auront toute la journée du samedi pour compléter les murales qui nous accompagneront pendant la célébration.

 

RÉFLEXIONS SUR LE TEMPS

Depuis la nuit des temps, des femmes ont marqué leur temps… elles ont trouvé le temps pour changer les choses… Quand on songe aux femmes des premières communautés chrétiennes qui ont pris la responsabilité de communautés d’alors, parfois à leurs risques et péril, plusieurs d’entre elles devaient être aussi mères à temps plein.

LE RIRE DE DIEU -- UNE AFFAIRE SÉRIEUSE

L’équipe de Phoebé a pris le rire de Dieu au sérieux… Pourtant, la tentation a été forte de le prendre par son contraire, tant ce qui se trame et se vit en notre monde inciterait Dieu à trouver tous les motifs de rire à en pleurer.

Après réflexions et échanges, voici ce que nous avons découvert.

Ce qui réjouit Dieu :

RÉFLEXIONS SUR LE THÈME DU PARDON

Un premier questionnement sur ce qu’est, selon nous, le pardon nous a amenées à le reconnaître à travers certaines situations personnelles.

Le pardon redonne la dignité de la personne et octroie un sentiment de liberté à la personne qui pardonne. Pardonner permet à la vie en soi de recirculer, de sortir d’un état de victimisation, de se remettre debout, en marche, telle une sorte de résurrection.

L’ESPÉRANCE

L’ESPÉRANCE

Groupe Phoebé

 

Syndiquer le contenu