Roy, Marie-Andrée

* Marie-Andrée Roy est professeure au Département de sciences des religions et Directrice de l’Institut de recherches et d’études féministes de l’UQAM. Elle est une membre fondatrice de la collective L’autre Parole.

Montréal, le 22 octobre '84

Montréal, le 22 octobre '84

 

Le geste d'apostasie implique que la personne concernée accepte les conséquences prévues par la loi de l'institution ecclésiastique. C'est la règle du jeu, si je puis m'exprimer ainsi.

RENCONTRE DE THÉOLOGIENNES ET THEOLOGIENS DU TIERS MONDE ET DU PREMIER MONDE

RENCONTRE DE THÉOLOGIENNES ET THEOLOGIENS DU TIERS MONDE ET DU PREMIER MONDE

 

Par Marie-Andrée Roy

 

GOLDENBERG: UNE LECTURE FEHINISTE DE LA RELIGION

GOLDENBERG: UNE LECTURE FEHINISTE DE LA RELIGION

 

LA REAPPROPRIATION DE NOTRE CORPS COMME DEMARCHE ESSENTIELLE ET FONDAMENTALE POUR NOTRE LIBERATION ET LA PRODUCTION D'UNE THEOLOGIE FEMINISTE

LA REAPPROPRIATION DE NOTRE CORPS COMME DEMARCHE ESSENTIELLE ET FONDAMENTALE POUR NOTRE LIBERATION ET LA PRODUCTION D'UNE THEOLOGIE FEMINISTE.

A PROPOS DES RELIGIEUSES ET DU MOUVEMENT FEMINISTE

A PROPOS DES RELIGIEUSES ET DU MOUVEMENT FEMINISTE

 

 

Syndiquer le contenu