COMMUNIQUÉ: POSITION DE L'AUTRE PAROLE SUR L'AVORTEMENT