LES RÉÉCRITURES BIBLIQUES : UN GESTE DE TRANSMISSION FÉMINISTE