No. 59 - D'UNE MARÉE Á L'AUTRE L'URGENCE DE CRÉER.

ÉDITORIAL

D'UNE MARÉE A L'AUTRE, L'URGENCE DE CRÉER

Le fleuve, cet immense espace liquide devant nos yeux, ne cesse de nous
captiver par la force de ses vagues et les changements variés dont il offre le
spectacle. Filles de la mer, nous aimons les grands coups de marées, comme les
moments plus calmes des éclatants couchers de soleil. Un dynamisme fortifiant nous
envahit quand nous observons ces mouvements constants, quelquefois débordants.

Entièrement préparé par les femmes du groupe de réflexion du Bas-Saint-
Laurent, ce numéro nous a invitées à faire connaître comment des femmes de notre
vaste région s'impliquent dans le quotidien de la société et de l'Église. La situation
économique et sociale n'est guère facile et oblige à manifester notre espérance et
notre audace. Urgence de créer, disons-nous, quand tout semble bloqué, sans
avenir. Et pourtant, ce ne sont pas les idées qui manquent, ni les énergies qui
défaillent. Nous découvrons chez nous des femmes très actives, engagées dans
différents secteurs, ouvertes à des horizons nouveaux, capables d'innovations. Nous
avons voulu présenter ces femmes qui osent, qui créent de diverses manières.

Voici donc Lorraine Théberge à la Coalition urgence rurale, un tout récent
mouvement, Monique Massé, à l'animation en pastorale paroissiale, Lise Deschênes
à la politique municipale, Denise Verreault, dans l'entreprise en navigation, Thérèse
Saint-Pierre et Julie Saint-Pierre dans l'entreprise agricole, Denise Rioux dans l'art
iconographique, Nellie Lebel, dans la conception de l'éveil spirituel des tout-petits,
Aldégonde Deschênes, institutrice expérimentée, Cécile Lizotte, aide juridique, et les
nombreuses poètes de la région.

Les forces de libération et de création sont à l'oeuvre; elles doivent être
reconnues, portées, stimulées et mises en valeur. C'est une des tâches des
féministes chrétiennes de les dévoiler, de les faire émerger avec éclat et vigueur.
Nous souhaitons que les femmes puissent poursuivre leur généreuse contribution à I'
avenir.de la région du Bas-Saint-Laurent.

Dans cette publication, vous apprenez en primeur le nom que s'est donné enfin!
notre groupe de réflexion, celui de Houlda. Une fois de plus, nous voulons inscrire
notre joie et notre élan de vivre au rythme de la houle et des flots enchanteurs et
parfois menaçants. Vous trouverez aussi des grains de sel sur notre région dans le
saviez-vous que? ainsi qu'un Magnificat, prière audacieuse de Léona Deschamps et
de Rachel Saint-Pierre.

Que la marée du Bas du Fleuve vous rejoigne et vous apporte quelques
ravissements!

Monique Dumais